Le pied appartient à ces zones du corps les plus innervées. Ses capteurs cutanés, reliés via le système nerveux à différents organes et parties de notre corps, réagissent à la pression et induisent des variations dans le tonus musculaires.

Ainsi, la réflexologie repose sur un postulat que chaque organe, glande, partie du corps ou fonction physiologique correspond à un point ou à une zone précise dite zone réflexe dont on trouve une projection sur les pieds, les mains, le visage ou les oreilles.

La réflexologie plantaire consiste à stimuler manuellement ces dernières en y exerçant des pressions plus ou moins fortes afin de rééquilibrer à distance les organes correspondants.

De par cette action, j'agis sur la détente du système nerveux autonome, qui, par conséquence, dénoue les tensions, relance le fonctionnement vital des organes ou des glandes et rétablit l'équilibre du métabolisme.